AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Wake up without our memories [pv Rumple]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Avec Rumple

The Dream
Camp: Neutral
Objets et armes:

Sebastian Mortem
MessageSujet: Wake up without our memories [pv Rumple]   Lun 7 Mar - 19:51

La Nuit était tombée depuis longtemps lorsqu'ils s'éveillèrent l'un à côté de l'autre. Deux âmes ayant perdu leurs souvenirs. Deux âmes qui ignoraient ce que le destin leur avait fait traversé pour atteindre leur lit.

La douleur, froide et puis brûlante. Absente et puis mordante. Toujours plongé dans ces songes, ces horribles souvenirs. Les sangles qui te retenaient, la voix qui se brisait. La douleur dans ta poitrine face à ces regards vides, face aux images de la guerre, face à tes tourments.

Impossible de tout fuir, impossible de sortir de cet orage d'images. La fatigue, comme du plomb, pesait sur ta personne. Au traumatisme millénaire, le passé récent remonta. Un visage, une odeur te parvint. Un fil d'Ariane que tu saisis pour sortir de ce labyrinthe qu'était devenu tes songes forcés.

Trois décennies dans cette ville qui se dessina face à toi. Ces rues si connues, tous ces visages de mortels qui étaient devenus des connaissances. Un cimetière, ta maison. Une boutique, un second lieu qui portait ce nom. Une silhouette qui se dessine, qui s'éclaircie, ses traits qui sont si familiers.


Rumplestiltskin

Murmure sur tes lèvres, volupté dans ta voix, tendre sur ta langue.

Le nom de l'être aimé. Certes pas le même visage, trop "humain", mais l'âme est la même. Qu'importe l'apparence, ta moitié est toujours le même alors c'est sans importance.

Dans ce rêve si étrange, tu tends la main, le rêve disparaît tout bonnement. Muté en une autre scène.

Des flashs indistincts, un bazar de sentiment qui, pour toi, sont indéchiffrable. Tu reconnais la peur, la terreur. Ce froid qui étreint ton coeur. Un nom qui s'impose, un visage d'ombre qui naît sous tes yeux de rêveur.


Les yeux noirs qui sont les tiens s'ouvre sur l'obscurité de la nuit. La lumière lunaire filtre entre les rideaux qui voltige face à une brise. Cette dernière qui entre par une fenêtre entrebâillée, mal fermée et qui s'est rouverte pendant votre sommeil.

Un poids, doux, réconfortant, pèse sur ton torse. Inutile de regarder, tu sais de qui il s'agit. Un bras dans son dos, tu attires un peu plus le corps doux contre toi, fermant les yeux pour calmer ta respiration. Une chance que tu n'as pas de coeur. Au vacarme qu'il aurait fait dans ta poitrine, tu aurais réveillé ton âme soeur.

De ton regard obscur, tu regardes la pièce. Quelque chose ne vas pas, tu le sens. L'odeur t'es familière, mais ce n'est pas celle de ta chambre. Ni celle de Rumplestiltskin à Storybrooke.

Tes ailes se referment sur vos deux corps pour vous protégez inutilement de cette sensation que tu ressens. Après un bref moment, tu comprends d'où viens ton malaise.

C'est bien votre chambre. Mais il y a un problème. Elle se trouve normalement dans votre monde d'origine, dans la Forêt Enchantée qui a vu naître votre amitié et votre amour. Ta main se referme sur la hanche masculine sur laquelle elle est posée, douce pression pour éveillé - s'il ne l'est pas déjà - l'homme endormi.

Tu grimaças en faisant mine de te redresser, incapable de réellement commencer le geste. Une douleur parcouru ton corps nu, comme celui de ton amant pressé contre le tien. Ta main libre se posa sur ton torse alors que ton regard, lui, se tourna vers ta moitié. Fatigué, tu entendis qu'il réalise lui aussi où vous étiez.

- "Rumplestiltskin... que faisons-nous ici ? Comment sommes-nous revenu à notre maison ?"



©Pando

_________________
Soul Mate
I will be your happy ending, Rumplestiltskin. Until the end.×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2016

Mister Gold
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Sam 12 Mar - 18:48

Il était allongé, dans un lit, sa tête poser sur quelque chose d'incroyablement doux et confortable. Le petit homme aurait pu rester longtemps comme ça, entre rêves et réalité, sans se soucier de quoi que se soit, juste profitant de cette sensation agréable qui l'entourait, comme un cocon. Or, ce doux moment d'égarement ne dura pas, une voix retenti soudainement, accompagner par le toucher au niveau de la hanche. Il se réveilla complètement, se redressa puis regarda tout autour de lui, complètement désorienter.

Le rêve était fini, le magicien eu la sensation d'être dans un cauchemar, parce que ce n'était tout simplement pas possible, qu'il soit de retour ici ! En fait, il allait surement se réveiller une deuxième fois et, se rendre compte qu'il était encore à Storybrooke, avec Mortem, cherchant une solution pour franchir la ligne de la ville pour ainsi partir en quête de son fils. Cela ne pouvait se passer autrement, cela ne pouvait être vrai, si Mortem n'était pas présent dans ce cauchemar absurde, alors il tournerait fou à lier ! Fort heureusement son âme sœur était ici, semblant tout aussi perdu, ce qui n'aidait pas Rumple à se sentir rassurer, qu'est-ce que c'était que ce foutu bordel ?

Le petit homme soupçonna un coup tordu de Regina, ou de la Sauveuse, peut être était ça son pouvoir à cette blonde, tous les faire retourner dans leur monde d'origine, si tel était le cas, le dark one allait amèrement regretter de ne pas l'avoir tué, or, elle avait été bien utile pour lui redonner ses souvenirs, peut être aurait-il dû la tuer juste après. Toutefois, ce n'était guère le moment de pensée au meurtre, c'était plutôt le moment de soit : embrasser follement et amoureusement son cher Mortem, toujours présent à ses côtés ou essayer de chercher des réponses, ou encore faire les deux, ce qui était tout à fait faisable. Se tournant vers l'autre homme en question, il posa une main délicate sur la joue puis rapprocha ses lèvres pour finalement les poser sur celles de son amour.

C'était un baiser fin, délicat, un baiser qui avait plus de sens que la réalité tout autour, un baiser qui le réconforta quelque peu, même si dans son esprit, tout semblait s'écrouler. Il eut la soudaine envie de s'enrouler autour de Mortem, lui demander de le faire revenir dans le monde sans magie, qu'il murmure des mots doux à son oreille, des mots disant que tout cela n'était qu'une mauvaise blague. Soudainement, le ténébreux sorti du lit, brisant ce petit instant magique du baiser. Nu comme le jour, il arpenta la pièce, regardant autour de lui, rien n'avait changer, tout était resté en place, comme s'il n'était jamais parti, ce qui rendait la situation encore plus effrayante. Il réfléchit, tenta de remonter le fil des événements, tenta de trouver une réponse dans sa putain de mémoire qui ressemblait plus un gruyère qu'autre chose, tenta, mais ne réussit pas.

Rien d'étonnant à cela, le magicien avait la sensation d'avoir un trou noir de plusieurs mois dans ses souvenirs, c'était rien qu'une sensation, mais, c'était fort déconcertant, surtout très enrageant. Que faire maintenant ? Déjà s'habiller était un début. Regardant dans ses armoires, en des gestes quelque peu brutaux, le magicien retrouva quelques vieilles tenues en cuir de dragon, qu'il enfila rapidement. Certes, Mortem devait profiter du spectacle que de le voir se balader les fesses à l'air, néanmoins, ce n'était pas non plus le moment de s'amuser (peut-être plus tard, quand les choses se seraient clarifiées). Il se rendit alors compte, tout en boutonnant son pantalon, qu'il n'avait absolument rien dit depuis son réveil, or, son compagnon lui avait poser une question.

Que pouvait-il répondre ? Il n'avait pas plus de réponses, d'ailleurs, Mortem étant assez intelligent, devait avoir comprit que la situation échappait complètement au petit Dark One. Finalement, Rumple finis par déclarer :

« Peut-être pourrions nous trouver une réponse dans mes livres ou quelqu'un d'autre doit savoir ce qui se passe, Regina par exemple ou cette Emma, un autre faucheur ? Quelqu'un doit forcément savoir, ou même être derrière cette horrible plaisanterie »

Sa voix était resté calme, cependant à l'intérieur, il bouillonnait, ne pas savoir étant une véritable torture, il avait l'impression, que le destin s'acharnait contre lui ...


Dernière édition par Mister Gold le Lun 6 Juin - 16:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Avec Rumple

The Dream
Camp: Neutral
Objets et armes:

Sebastian Mortem
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Sam 12 Mar - 19:21

La Nuit était tombée depuis longtemps lorsqu'ils s'éveillèrent l'un à côté de l'autre. Deux âmes ayant perdu leurs souvenirs. Deux âmes qui ignoraient ce que le destin leur avait fait traversé pour atteindre leur lit.

Tu serais resté éternellement ainsi, le corps de ton âme soeur contre le tien. La chaleur de sa peau contre le froid de la tien, enveloppé dans le cocon de tes ailes, seule source de chaleur chez ta personne. Ton regard noir d'encre posé sur ton amant, sur ta moitié, tu le regardas émergé de son sommeil. Tu n'étais absolument pas rassuré de le voir comme ça. Quelle magie avait-il utilisé pour s'endormir ? Et toi ? Il était si rare que tu plonges dans les bras de Morphée.

Une douce caresse sur la nuque de Rumple, caressant ses cheveux avec tendresse. Tu le regardas se redresser, complètement perdu. Tu ne dis rien, ne faisant que l'observer avec amour. Tu lui laissais le temps de tout enregistrer, de comprendre ce qui vous entourait, dans quel situation vous vous trouviez. Difficilement, tu parvins à te redresser en position assise, grimaçant légèrement alors que ton corps de Faucheur était parcouru d'une vague de douleur.

Votre retour n'avait pas dû t'être aisé. Peut-être avais-tu résisté, rouvrant de vieilles blessures que tu commençais tout juste à accepter grâce au petit homme qui te fis sourire. Tu connaissais assez ta moitié pour reconnaître ses pensées sur ses traits, ses émotions dans ces petits tics et tu le savais dans un léger conflit intérieur, complètement perdu.

Tu l'accueillis néanmoins avec bonheur dans tes bras lorsque les lèvres du Dark one se posèrent sur les tiennes avec douceur. Tu lui répondis, passant un bras autour de sa taille pour l'attirer un peu plus contre toi alors que ton autre main se posa sur sa joue. Son odeur enivrant tes sens, sa peau sous tes doigts te faisant frissonner. Le yeux clos, tu profitais de ce doux moment, caressant cet homme qui était le seul à t'aimer comme personne ne le pourrait jamais.

Néanmoins, tu ne posas aucun geste pour le retenir lorsque le Ténébreux se redressa d'un seul coup, se détachant de toi violemment. Tes ailes s'ouvrir rapidement, laissant le petit homme quitter votre cocon. Tes doigts glissèrent sur sa peau en une tendre caresse réconfortante alors que tes yeux dévorèrent le spectacle que ton petit lutin t'offrait.

- "Tout va bien, ma moitié. Je te promet que nous trouverons une solution, nous trouverons toujours. Je te promet que je ferais tout en mon pouvoir pour que nous puissions repartir à la recherche de ton fils."

Tu cherchais à le réconforter par tes paroles, ignorant si cela fonctionnerait. Tu ne quittas pas le faiseur de contrats des yeux, admirant la silhouette mince de ton amant. Ta langue fourchue passa doucement sur tes lèvres aux marques de dents. Tu le savais perdu, tout comme toi.

Tout était si semblable, l'on aurait dit que Storybrook n'avait été un rêve et un immense doute te prit. Était-ce possible que cette situation soit fausse ? Tu savais que certains sorciers d'une époque révolues en auraient été capable. Ce savoir s'était néanmoins perdu dans les âges. Et la dernière solution résidait en ce que tu pensais en premier; Rien que vous n'aviez connu à storybrooke n'avait été réels. Ce qui était peu possible.

Tu ne cherchais pas à te souvenir des derniers événement. Ta mémoire était encore en train de revenir par moment. Si vieux que tu étais, certains moment mettait du temps à remonter. Tu préférais laisser la nature faire son oeuvre et non pas te prendre une migraine.

Tu te levas, aussi nu que ta moitié, t'approchant de lui alors qu'il s'habillait. Tes mains se posèrent sur son corps, le caressant avec tendresse.

- "Je t'aime mon amour..."

Tu posas un baisé sur son cou, l'attirant contre ton torse pour le rassurer sans te revêtir néanmoins. Tes ailes repliées dans ton dos tu le regardas avec tendresse.

- "Je préfère tes livres. Les miens sont peut-être dans le même état que moi, certains étaient à Storybrooke et si le voyage m'a blessé, peut-être que eux aussi le sont. Les autres doivent être occupé, néanmoins si nous ne trouvons rien j'appellerais l'un de mes enfants"

Tu lui souris. Néanmoins tu avais un mauvais pressentiment, comme si un vieux cauchemar refaisait surface.


©Pando

_________________
Soul Mate
I will be your happy ending, Rumplestiltskin. Until the end.×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2016

Mister Gold
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Jeu 24 Mar - 16:31

Les paroles de son amour, hérissèrent les poils de Rumple, non pas le fait qu'il préférait utiliser des livres, non, plutôt le fait qu'il était blessé ? En plus d'être revenu à la case départ, son âme sœur était blessée ? Où était la justice là dedans ? En fait si, cela pouvait être vu comme une certaine justice aux yeux de certains habitants de la forêt enchantée, voyant leur retour dans leur monde d'origine comme une bénédiction et le fait que le ténébreux soit puni, comme quelque chose de juste. Mais pas à ses yeux, évidemment, reverrait-il jamais son fils ? Or, ce n'était pas encore le moment de penser à cela, c'était plutôt le moment de guérir les éventuelles blessures de son cher Mortem. L'idée que son cher et tendre soit blesser lui donnait également froid dans le dos, en plus de le faire ressentir une profonde colère contre ce destin qui décidément lui en voulait.

Les faucheurs n'étaient pas n'importe quelles créatures, ils étaient ceux qui prenaient l'âme des vivants, ils étaient liés à la mort, liés aussi à la vie d'une certaine façon, et ils ne pouvaient être blessés facilement. Rumple savait pourtant, savait qu'un être en des temps antiques, avait été assez puissant pour s'en prendre aux faucheurs, était cet être qui aurait pu les ramener ici ? Le dark one n'osa envisager cette possibilité, tant celle-ci était effrayante, cela ne pouvait être ça. En attendant de réfléchir plus profondément à ce problème, le magicien décida tout bonnement de guérir les blessures de son amant. Ses pouvoirs de ténébreux étant très puissant, il était capable de grande chose, ce ne fut donc pas un problème de s'occuper des différentes blessures parcourant le corps de Mortem, une part une, il passa sa main dessus, une main d’où sortait une étrange lueur violette.

Cela raviva en lui un souvenir, le souvenir de Baelfire, refusant ses soins par la magie, préférant la guérison par des moyens plus terrestre et donc plus lents et moins efficace. Son cher garçon n'avait jamais aimé la magie et, peut être, par amour Rumple y aurait renoncer lorsqu'il l'aurait retrouvé (même si renoncé à elle serait un sacrifice terrible, énorme). Quoiqu'il en soit, le petit homme fut tellement absorbé par la guérison de son amour, qu'il en perdit la notion du temps et surtout, cela permet de le calmer curieusement. La concentration était la clé, se concentrer sur autre chose au lieu de perdre la tête à se demander pourquoi ? Enfin, en un rien de temps, les blessures ne furent plus qu'un douloureux souvenir. Une fois cela fait, le magicien ne put s'empêcher de déposer un baiser au milieu du dos de son partenaire avant de s'éclipser rapidement, direction sa propre bibliothèque.

Elle était visiblement en bon état, un bon nombre de livres encore présents sur les nombreuses étagères. Le sorcier en sélectionna un certain nombre, qu'il choisit selon les thèmes qui le préoccupait en cet instant, les malédictions ainsi que les voyages dans différents monde mais, aussi ceux traitant des différentes créatures possédant des pouvoirs. Il revint ainsi dans la pièce, les bras chargés de grimoire, près à plonger son nez dedans. Quoiqu'il trouva, le petit homme était sur d'une chose, cette mauvaise blague ne pouvait être l’œuvre d'un être humain normale, ni même d'un humain tout court à bien y réfléchir. Lui-même avait mis tant de temps à arracher ce monde pour l'amener avec lui dans un autre, quel genre d'être fut capable du contraire ?

Et, pourquoi surtout ? Rumple eut l'impression de tourner en rond mentalement, ce qui n'était pas complètement faux, s'il continuait comme cela, il finirait fou sûrement.


Dernière édition par Mister Gold le Lun 6 Juin - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Avec Rumple

The Dream
Camp: Neutral
Objets et armes:

Sebastian Mortem
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Dim 27 Mar - 12:34

La Nuit était tombée depuis longtemps lorsqu'ils s'éveillèrent l'un à côté de l'autre. Deux âmes ayant perdu leurs souvenirs. Deux âmes qui ignoraient ce que le destin leur avait fait traversé pour atteindre leur lit.

Tes blessures ne saignaient plus, mais elles étaient sensibles. Bouger, simplement te redresser, t'avait arraché une grimace. Tu ignorais pourquoi ces vieilles cicatrices furent rouvertes. D'un côté tu préférais l'ignorer; rare se trouvaient les armes à pouvoir fendre ta chair ainsi et encore plus rare les gens pouvant te blesser. Tu sentis ton âme soeur réagir à tes paroles et tu penchas doucement la tête sur le côté. Tu ne te préoccupais pas réellement de la douleur ou du sang séché, des cicatrices rouvertes. Tu pouvais passer par-dessus, l'ignorer parfaitement. Néanmoins, ton amour ne semblait pas du même avis.

Tu frémis doucement alors que l'homme que tu aimais tant passa une main au-dessus de chacune de tes blessures. Une main posée sur la joue du Ténébreux, la caressant tendrement du pouce, tu suivais la sienne des yeux. L'étrange lueur violette semblait être ce pouvoir guérisseur. Tu soupiras de bien être, sentant la douleur disparaître au fil des blessures soignées qui laissèrent place aux cicatrices bien refermées cette fois. Jamais ces marques de tortures ne partiraient, jamais ton corps ne redeviendrait celui d'avant la guerre contre lui, tout comme tes couleurs ne seront plus jamais là.

Tu étendis tes ailes, laissant ton amant continuer de te soigner. Il était inutile de parler, tu savais qu'il se demandait d'où tu avais été blessé, mais tu ne pouvais lui répondre, ignorant toi-même leur origine. Ou peut-être craignais-tu trop de le savoir ? Sans doute était-ce là la véritable raison. Tu ne voulais pas parler de ces possibilité. Cela n'aurait fait qu'enrager le petit homme vêtu de cuir. Tu n'aimais pas le voir en colère ou malheureux.


Tu remarquas que te soigner sembla calmer Rumple. Le petit homme devait naturellement se concentrer, ce qui devait lui permettre de ne plus songer à votre retour ici et d'enterrer sa colère pour l'heure. Un mal pour un bien en définitive. Tu souris en sentant le Dark One poser un baiser au milieu de ton dos. Tu le regardas par dessus ton épaule, partant vers la bibliothèque.

Tu t'enveloppas dans tes ailes qui se fondirent en une cape qui t'entoura, cachant ta nudité toujours aussi présente. Tu n'avais pas envie de revêtir de vêtements. Pas qu'ils furent encombrant, mais tu avais plutôt envie de relaxer et de simplement profiter d'être à la maison avec ton âme soeur. Prendre cela à la légère ? Non, juste te détendre.

Tu t'installas aux côtés de Rumple lorsqu'il revint avec ses livres. Tu en pris un au hasard, commençant à le feuilleté. Tu frissonnas doucement.

- "Peut-être est-ce le pouvoir d'Emma Swan ? Elle est la Sauveuse, comme tu l'avais prédis Rumplestiltskin. Peut-être est-ce ainsi qu'elle devait nous sauver ? J'ai l'impression de sortir encore d'une amnésie. Peut-être est-ce le cas et que j'ai de nouveau confronter Daentor. Il possède les armes pouvant me blessé, il en a peut-être créer une nouvelle ?

Tu regardas ton âme soeur et caressa sa joue du revers des doigts.

- "Peu d'être possède la capacité de faire voyager tant d'âme d'un monde à l'autre. Même nous les Faucheurs ne pouvons faire voyager les mortels ainsi alors que nos capacités sont grandes. La Sauveuse possède sans doute cette capacité, à moins qu'il ne s'agisse d'une nouvelle Malédiction ?"

Tu ne voulais pas parler de lui, ne même pas songer à son retour. Tu soupiras, reposant ta main sur la table.

- "Il y a un autre être capable d'une telle puissance, mais je ne crois pas qu'il puisse en être la cause. Nous l'avons enfermé il y a des millénaires de cela, au prix de nombreuses pertes. Le libéré n'est pas aisé et si par malheur cela devait être le cas, je n'ose songer à l'horreur qui nous attend."

Tu manquais de tact, mais avec ton aimé tu aimais être plus doux, tu étais capable d'éviter d'être directe et tourner un peu autour du pot.


©Pando

_________________
Soul Mate
I will be your happy ending, Rumplestiltskin. Until the end.×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2016

Mister Gold
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Mer 6 Avr - 19:10

Des frissons le parcouru lorsque Mortem parla de lui, évidemment, il y avait pensé aussi, mais entendre que son amour y pensait également donnait des sueurs froides aux magiciens. Une malédiction était tout aussi envisageable, mais, si c'était le cas, le sorcier en serait tout autant malade, parce qu'il commençait à être sérieusement écœuré des malédictions, et puis quel manque d'imagination de la part de la personne qui les avaient ramenés ici, cela donnait l'impression que n'importe qui pouvait en lancer, ce qui était déplorable. Feuilletant les pages de son grimoire, Rumple ne voyait pas d'issue à cette situation, de nouveau, il bouillonnait intérieurement, ayant envie de sortir de son château, de hurler, de tuer quelqu'un même, plus précisément le responsable de ce merdier, même si celui-ci s'avérait être l’ennemi des faucheurs (ce qui donnerait une autre bonne raison de tuer ce monstre, monstre ayant osé torturer son amant).

Quelle horreur que de se sentir impuissant, incapable d'avancer tant il se trouvait dans le brouillard, incapable de se souvenir de quoi que soit d'utile, même vaguement. Qu'est-ce qu'il allait faire maintenant ? Consulter des livres semblait tout un coup bien dérisoire, il avait encore ses pouvoirs cependant, ce qui était au moins une bonne nouvelle. Irrémédiablement, ses pensées revinrent vers le monstre enfermer dans la boite de Pandore et, une question s'imposa dans son esprit. Existait-il, quelqu'un d'assez stupide ou ignare pour avoir ouvert la boite ? Après tout, c'était un objet très tentant à l'origine, renfermant de grands pouvoirs, un moyen de destruction particulièrement efficace également, un objet qui ne devait pas tomber entre n'importe quelles mains. Seulement, même lui n'aurait jamais eu l'idée folle d'ouvrir cette putain de boite, sachant déjà qu'elle renfermait un être particulièrement dangereux et, sans ça, parce qu'elle était dangereuse en elle-même. Alors qui aurait pu être assez dingue pour l'ouvrir ? Où peut être une personne complice de la bête ? Quelqu'un qui aurait profité de son retour ? Quelqu'un d'assez âgé pour l'avoir connu ou quelqu'un d'assez aliéné pour éprouver un quelconque culte à cet être à travers les différents écrits à son sujet ?

Ce n'étaient encore que folles hypothèses, or, elles paraissaient tellement plausibles et, déjà, le dark one réfléchissait aux potentielles personnes capable d'une telle folie. Toutefois, la liste des personnes ayant pu faire une telle connerie fut courte, bien vite Rumple pensa à une personne en particulier : Regina, ou bien la fée bleue (Néanmoins, il ne pensa à elle que parce qu'il la haïssait profondément, le petit homme n'envisageait pas sérieusement que la fée aurait pu ouvrir la boite de Pandore, dans quel but ? Cela semblait complètement incohérent), Regina par contre… Pourquoi la sorcière aurait-elle eu une idée aussi périlleuse ? Oh, elle aurait pu avoir tout un tas de raison pour avoir fait ça, en réalité, le lutin la pensa tout à fait capable, sous le coup de l'émotion, d'en arriver à de telle extrémité, mais encore, fallait-il avoir une très bonne raison. Se venger de la sauveuse ? De la ville ? De son mentor ? Peut-être avait-elle perdu la tête ? C'était aussi une piste envisageable, d'autres personnes ayant perdu la tête auraient pu s'amuser à ouvrir la boite. Sortant de ses pensées, le ténébreux reporta son attention sur Mortem et dit :

« Je viens de réfléchir et… Je me dis, je me dis que quelqu'un aurait pu ouvrir la boite de Pandore et libéré le monstre enfermé à l'intérieur, je me dis que quelqu'un pourrait être responsable de cette folie et, je me suis dit également que cette personne en question, pourrait être Régina. Mais, peut-être que je me trompe, en fait, j'espère que je me trompe, mêmes tous mes pouvoirs ne pourraient arrêter cette bête »

Un sourire sans joie apparu sur son visage.

« En voilà un, encore plus détester que moi dans la Forêt enchantée, en voilà un d'encore plus monstrueux, voilà le véritable croque mitaine »

Quel nom idiot pour un tel monstre, or, la pensée de son retour éveilla une telle angoisse chez Rumple qu'il en perdit presque la raison, pendant une seconde d'horreur absolue, parce que le retour de cette bête pouvait signifier la mort de Mortem. Fort heureusement, le petit homme ne se laissa pas emporter par les émotions, préférant garder la tête froide, ce n'était pas le moment de défaillir.


Dernière édition par Mister Gold le Lun 6 Juin - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Avec Rumple

The Dream
Camp: Neutral
Objets et armes:

Sebastian Mortem
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Jeu 19 Mai - 15:07

La Nuit était tombée depuis longtemps lorsqu'ils s'éveillèrent l'un à côté de l'autre. Deux âmes ayant perdu leurs souvenirs. Deux âmes qui ignoraient ce que le destin leur avait fait traversé pour atteindre leur lit.

Bien que semblant calme à l'extérieur, tu n'en restais pas moins des plus tendus. Sous ta peau blanche, tes muscles contractés laissaient bien voir ce fait et même la présence de ton âme soeur ne changeait pas ce fait. Les souvenirs revenaient en surface, si frais qu'ils auraient pu avoir lieu la veille. La souffrance, la douleur restaient aussi mémorable pour toi que ces derniers.

Un monstre qui avait été enfermé dans un boîte qui fut volée. Vous auriez dû partir à sa recherche, tu le savais très bien. Cette erreur, cette faute impardonnable avait conduit possiblement à cette situation. Ayant participé à la première guerre contre le nommé Nécromancien, tu était bien placé pour reconnaître la nuit éternelle, bien que souhaitant que celle-ci soit normale. Que ta peur phobique de ce monstre ne soit justement qu'une peur exacerbée par son possible retour.

Après tout, qui serait aussi stupide pour ouvrir la boîte. Qui serait si bête qu'il oserait libérer un monstre dont la véritable nature restait un mystère. Une chose qui parvenait à maîtrisé une magie que nul ne pouvait contrôlé, mise à part les tiens. Un être si puissant qu'il pouvait vous tuer, vous détruire, vous, les faucheurs.

À la seule idée que cet être puisse revenir, tu senti une sueur froide perler dans ton dos. Parce que tes frères et soeurs seraient en danger, comme tes enfants, comme ton âme soeur.

Tu coulas d'ailleurs un regard vers le Ténébreux. Ce dernier semblait tout autant inquiet que toi et tu ignorais comment le rassurer. La peur, les Faucheuses ne la connaissaient normalement pas. Sauf envers cette créature monstrueuse qu'était le Nécromancien. Tu ignorais comment rassurer le petit homme, ni comment le protéger contre un tel être. Fuir, s'il était réellement de retour, semblait la meilleure option. Or, il restait que vous deviez retrouver ton beau-fils.

Tu connaissais bien ta moitié, tu devinais son état intérieur. Ton amant devait bouillir jusqu'au plus profond de son être. L'impuissance, il détestait cela. Après tout, il était le Ténébreux, le plus puissant sorcier tous les mondes confondus, si l'on oubliait ton ennemi mortel. Connaissant ton amant, tu devinais aussi une pointe d'envie meurtrière envers ce dernier, bien que jamais tu ne laisserais Rumple affronter cet être aux pouvoirs qui semblaient sans limites.

Tu penchas légèrement la tête de côté lorsque ton amant mentionnas la Méchante Reine. Peut-être avait-il raison. Le coeur de cette femme était noir par sa perte amoureuse, de la façon dont cela s'était produit. Une haine qui la consumait, une soif de vengeance qui serait sa perte. Commet avoir une fin heureuse quand tout ce que l'on désir est faire souffrir les autres ? Tu ne t'étonnais pas que les méchants ait rarement une fin heureuse.

Néanmoins, l'idée du Dark One n'était pas mauvaise, elle te faisait toute fois réfléchir. Comment la sorcière aurait-elle eut accès à la boite de Pandore ? Cela semblait difficile, car l'être qui l'avait volé l'aurait mise sous des protections folles. Mais tu savais que la femme ferait tout pour ce venger, jusqu'aux pires folies, alors oui, cela restait plausible.

- «Ce que tu dis, est plus que plausible. Regina est prête à tout pour sa vengeance, mais j'ignore si elle serait capable d'une telle folie. Personne ne peut contrôler le Nécromancien au même titre qu'aucun sorcier ne peut user de la nécromancie sans le payer de sa vie. Je me demande, s'il est bien de retour, pourquoi nous ramenez ici ? Le Nécromancien ne désir que la destruction. Il lui aurait été facile de tous nous détruire en ville alors qu'ici...»

Peut-être te voilais-tu la face...

Tu posas une main sur celle de ton amant.

-« L'Idée qu'il soit revenu n'est qu'une hypothèse nourrit par ma peur phobique de lui, Rumpelstiltskin. Cet un être qui m'effraie jusque dans mon sommeil et qui a laissé sa trace jusque dans mes os et mon âme. Je crains son retour autant que tu crains de retrouver Baelfire trop tard. Ma peur m'aveugle surement et les chances qu'il reviennent son si faible. La boîte a été dérobée des millénaires plutôt et perdue, sans doute cachée dans un endroit surprotégée. Son histoire est devenu une légende, puis un mythe avant d'être oubliée par la majorité des vivants. Mise à part les elfes, et une poignée de personne, personne d'autre que nous ne nous en rappelons. Comment Regina aurait-elle put en prendre possession ?»

Tu serras doucement la main de ton amant et lui souris.

- Eh puis, j'ai plus l'impression de revenir au jour où la malédiction à pris fin pour nous. Il me semble ne plus avoir certains souvenirs, alors pourquoi nourrir de vieilles peurs et chercher dans le compliqué quand il y a le simple et la logique ?

Tu eus un léger sourires aux dernières paroles de ton amant.

- « Ils te détestent car ils ne te comprennent pas, ne savent pas les raisons de tes actes alors qu'eux-mêmes feraient sans doute pire pour leurs êtres chers. Par exemple Blanche et Charmant, pour s'assurer que leur fille ne deviennent jamais obscure. Nous savons tous deux ce qu'ils firent et pourtant ils ne sont pas détestés.

Tu levas la main, la posant sur la joue du Dark One.

- « Comment détester un homme qui est prêt à tout sacrifié, à tout faire même le pire pour simplement dire "je t'aime" à son fils ? » Tu offris un sourire sincère à ton amant. « Le Nécromancien est détesté pour de bonnes raisons Rumpelstiltskin et non pour celles qui sont inconnues à tous. »

Tu caressas la joue du seul être que tu pouvais aimé, et qui t'aimait tant en retour, songeur. Le Croque-Mitaine, le Boogeyman, un être changeant les rêves en cauchemar, enlevant les enfants... Un nom qui lui allait si bien.

- « Tout ira bien, mon amour. Ne craignons pas l'ombre d'un prisonnier enfermé à double tour. Nous ne lui offrirons que plus d'emprise sur nous alors que d'où il est, il ne peut nous atteindre.


©Pando

_________________
Soul Mate
I will be your happy ending, Rumplestiltskin. Until the end.×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2016

Mister Gold
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Mer 8 Juin - 17:25

Mortem voulait se montrer rassurant, et cela calma quelque peu notre magicien. Le faucheur avait certainement raison, comment Regina aurait-elle pu trouver la boite de Pandore ? Certes, elle était intelligente, pleine de ressource, mais de là à trouver une boite oubliée depuis des éons… Non, il devait y avoir une autre explication. Ainsi, Mortem avait la même idée, qu'Emma aurait pu les conduire jusqu'ici. Oui, c'était possible et ironique n'est-ce pas, tous ses efforts pour rien, pour revenir au point de départ, exactement comme maintenant, il tournait en rond dans son propre crâne.

Le petit homme jeta un regard désabusé sur ses grimoires, cela ne servirait peut-être à rien de feuilleter des livres, peut être serait ce plus constructif de sortir, trouver d'autres personnes, trouver un moyen de revenir à Storybrooke, devait bien y avoir une solution quelque part ! Oui, il y avait bien les haricots, peut être le chapeau du Chapelier, oui après tout, la magie n'était-elle pas présente dans la ville désormais ? Peut-être la ville était-elle connectée à leur monde maintenant, grâce à la magie. Cette idée fit germer une étincelle d'espoir dans le cœur de Rumple, mais il n'osa trop lui donner d'ampleur, possible qu'il se trompe, possible que cette piste ne mènerait à rien. S'avisant qu'il n'avait rien dit depuis un petit moment, le magicien fini par exposer son idée au faucheur :

« Peut-être devrions nous trouver le chapelier ? Son chapeau pourrait peut-être nous ramener à Storybrooke, au moins nous deux avec lui… Il ne doit pas être si difficile à trouver ! »

Certes, cela faisait beaucoup de peu être en une seule phrase, mais au moins c'était un début. De plus, le lutin faisait confiance au chapelier, dans une certaine mesure en tout cas, ayant déjà collaboré avec lui dans le passé. Un homme curieux que ce chapelier, mais, avec qui il partageait un certain point en commun, la séparation avec leur unique enfant. L'autre homme avait retrouvé sa fille oui, mais, peut être serait-il d'autant plus coopératif pour aider le dark one, sinon, personne n'était assez idiot pour refuser une belle offre, Rumple se savait capable de trouver quelque chose que le chapelier ne pourrait refuser.

Sinon les haricots, disparus d'après la fée bleue, mais était elle réellement de bonne foi, ça le magicien en doutait énormément (et oui, encore une fois, il tournait en rond, qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour tordre le cou à cette fée de malheur). Où peut être se transformer en triton et voyager jusqu'à Storybrooke ? Maintenant que la ville était magique, même si aux yeux du sorcier, cela restait la solution la plus tordue, pas sur que même sous forme de tritons, il puisse voyager entre les mondes, comme une véritable créature de cette espèce. Il était le plus puissant sorcier de la forêt enchantée et, pourtant, en cet instant Rumple avait la sensation d'être redevenu un fileur de laine faible, impuissant…

« C'est peut-être idiot comme idée… Enfin, je ne sais pas, me dis que la magie est présente dans la ville désormais, alors ça devrait aider à facilité notre retour, la magie est puissante ! »

Où retrouver Emma et l'obliger à défaire ce qu'elle avait fait, mais, peut être perdraient ils tous de nouveau la mémoire de leurs véritables identités, cela commençait à faire beaucoup de peut-être. Soupirant, le petit homme se dirigea vers la grande fenêtre, plongeant son regard la forêt profonde entourant son château. Curieusement, malgré tout ce bordel, le magicien senti une pointe de bonheur à être de retour dans son véritable chez lui, il se rendit compte à quel point le château, et même la forêt enchantée lui avait manqué. Quand il retrouverait son fils, ils retourneraient vivre ici, a moins que Baelfire préféra rester dans le monde sans magie, alors Rumple ferait tout simplement son deuil définitif de son monde d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Avec Rumple

The Dream
Camp: Neutral
Objets et armes:

Sebastian Mortem
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Ven 9 Sep - 18:35

Tu n'aimais pas sentir ton âme sœur en colère ou effrayé. Tu voulais que le mage soit heureux, rit, sourit à l'éternité et non pas qu'il craigne l'avenir. Mais tu savais aussi que ces sentiments avaient leur place qu'ils étaient naturels. Tu n'y pouvais pas grand chose et tu détestais être impuissant avec l'être aimé. Vos sentiments presque semblables venant de mêmes pensées.

Tu préférais songer que la jeune sauveuse vous avait ramener ici, bien que cela n'expliquait pas votre amnésie. Surtout, l'être qui vous avait prit vos souvenirs ne pouvait qu'être puissant. Ou le sort l'était lui-même. Tu était une faucheuse, il fallait un certain niveau important pour y parvenir. Regina, Rumple, un autre faucheur, les êtres magiques avec ce niveau ne proliféraient pas à tous les coins de la forêt enchantée.

L'idée de ton amant te plaisait. Le chapelier avait le pouvoir de voyager entre les dimensions. Vous pourriez retourner à Storybrook pour y trouver des réponses. Peut-être que les habitants n'y seraient pas amnésique. Tu avais espoir qu'en ville le mystère s'éclairait et non ne deviendrait plus épais. Or, cette proposition fit germer une autre idée qui te fit froid dans le dos.

- Je suis d'accord avec toi, trouvons-le. Mais je me demande, serait-il possible, à ta connaissance, de bannir une ou des personnes d'un monde ? Ne serait-il pas possible que Regina, ou quelqu'un d'autre, nous est envoyé ici volontairement?

Tu regardas le Dark One, sérieux. Ce n'était pas impossible. Il y avait aussi la possibilité que tu ais toi-même emmené le petit homme dans votre maison, château, volontairement en fuyant ce monde sans magie qui en avait maintenant. Il y avait tant de nouvelles idées effrayantes qui montaient à ton esprit ! Tu n'osais lui en parler, ne voulant l'effrayer.

Tu souris au Dark one à ces dernières paroles.

- Si nous ne trouvons pas le chapelier, je pourrais toujours tenter d'y voler avec toi. Je peux voyager dans les mondes ici, peut-être que maintenant je peux y accéder sans me heurter à un mur invisible.

Oui, parce que la dernière fois que tu avais tenter de voler vers ce monde sans magie, avant la malédiction, tu avais percuter une sorte de mur. Métaphoriquement parlant bien sûr. tu aurais pu te "briser le cou" si les faucheurs pouvait se le briser. Tu avais été sonné durant de nombreuses heures et t'étais retrouvé dans la difficulté de voler normalement, le choc s'étant répendu dans ton corps entier.

- Je n'ai pas très envie de m'écraser de nouveau en étant sonné et affaiblit. Mais je ne risque rien avec toi à mes côtés

Tu lui souris.

_________________
Soul Mate
I will be your happy ending, Rumplestiltskin. Until the end.×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2016

Mister Gold
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Jeu 1 Déc - 16:15

Bannir quelqu'un d'un monde ? L'idée était un peu effrayante et encore une fois, l'éventualité qu'un être encore plus terrible que lui-même était derrière tout ça s'imposa de nouveau dans son esprit. Non, cela suffisait, cela ne pouvait être tout simplement pas possible, cela était juste, une sorte de crise de paranoïa, parce qu'à force de perdre la mémoire, on finit par avoir de drôles d'idées (et peut-être quelques séquelles mentales allé savoir). Bref, bannir n'était pas à sa porter, pas à sa connaissance en tout cas, encore moins à celles de Regina, la sorcière était puissante, mais, toujours moins que le Dark One, était-ce dans les cordes de la fée bleu ?

Peut-être, elle cachait tellement bien son jeu, fourbe et vicieuse, la fée cachaient sûrement des choses à son sujet. Quoiqu'il en soit, l'idée de retourner à Storybrooke dans les bras de son amant, s'envolant dans les cieux pour franchir des frontières invisibles, était tout à fait séduisante. Or, le petit homme était bien conscient de l'état de faiblesse de son amant et, ne préférais pas tenter l'expérience maintenant, peut être plus tard, si jamais aucune solution ne pointait son nez. Rumple s'approcha alors de son âme sœur, enroula ses bras autour de la taille de celui-ci puis répondit enfin, après ce long silence encore :


« Bannir des gens non, je n'ai jamais entendu parler d'un tel pouvoir, du moins pas parmi les mortels… Nous savons tout deux qui pourrait réaliser ce genre d'exploit et franchement, je ne veux pas y songer, pas pour l'instant, pas encore… Et pour ce qui est de m’emmener à la terre sans magie en volant, je ne suis pas contre, mais, pas maintenant, nous sommes tout deux sous le choc encore et pas tout à fait en forme, je ne veux en aucun cas que tu te blesses, je n'ai plus que toi dans ma vie pour le moment, je m'en voudrais tellement qu'il t'arrive quelque chose par ma faute… J'ai déjà assez blessé de personne qui comptaient à mes yeux, ça suffit. »

Se détachant de Mortem, le magicien enfila quelques vêtements en cuir de dragon, près à en finir avec cette histoire de fous. Le mieux, le plus logique, était de sortir du château et aller tout droit à la maison du Chapelier, peut être faire un crochet au château de Blanche-neige et son Charmant prince, si les autres étaient quelque part, cela devait être certainement là-bas. Il était temps de sortir en tout cas, parce qu'à rester ici, le petit homme finirait par perdre la tête et ce n'était pas vraiment le moment, ni jamais d'ailleurs. Jetant un regard vers Mortem, Rumple demanda d'une voix douce :

« Il faut que je bouge, tourné en rond ici ne résoudra rien, veux-tu m'accompagner ou préfères-tu retrouver des forces avant ? »

Il se doutait que son amant détestât se sentir faible, lui-même n'appréciait guère cela (De toute façon, qui pouvait aimer ça ? ) néanmoins, si Mortem ne se sentait pas d'attaque, alors il attendrait, attendre, patienter, il l'avait fait pendant des siècles après tout, juste… Il avait une mauvaise impression et qu'il fallait régler cette situation vite, très vite. Enroulant ses bras autour de lui, le magicien reporta son attention sur le paysage au-dehors, se maudissant intérieurement, se sentant idiot, stupide, de n'avoir pensée que ce genre de situation pouvait subvenir, il était le Dark one ou juste un petit fileur de laine imbécile ? À croire qu'il n'était pas si intelligent que ça finalement, agir au plus vite, aiderait également à ce qu'il sente plus aussi inutile, incapable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wake up without our memories [pv Rumple]   Aujourd'hui à 15:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Wake up without our memories [pv Rumple]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wake on Wan via nabaztag
» cherche code Bubble Memories svp?
» Shadow of memories : Ni hit, ni bouze ?
» Silent Hill: Shattered Memories
» Wicked Wake!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nightmare is coming ::  :: Enchanted Forest :: Rumpelstiltskin's Castle-
Sauter vers: