AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Mister Gold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2016

Mister Gold
MessageSujet: Mister Gold   Dim 21 Fév - 11:09




Mister Gold
Toutes magies à un prix, mon cher


ÂGE : Au moins 300 ans, difficile d'être précis ▽ DATE, LIEU DE NAISSANCE : Je me rapelle être née dans un petit village, ou, je ne me rappelle plus, tout est si confus. ▽ ETAT CIVIL : En couple avec un certain Mortem ▽ ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel ▽ MÉTIER : Au départ j'étais un fileur de laine, désormais je suis le dark one ▽ CAMP : Le mien ▽ GROUPE : Silver Soul ▽ AVATAR : Robert Carlyle

Pouvoirs ou particularité (si créature ou sorcier)
Je suis le Dark One, je suis capable de bien des miracles, sauf de ressusciter les morts, cela est ma limite. Seulement, toute magie à un prix, comme je le dis souvent et, même moi, je dois le payer, souvent physiquement, lorsque le sort exécuté puisa de trop dans mes pouvoirs ou lorsque la tâche s’avéra difficile. Je suis un maître concernant les potions, j’ai réussi à mettre en bouteille bons nombres de sentiments et, émotions humaines, à partir de mèches de cheveux ou autres parties du corps. Je ne peux remonter le temps, néanmoins, je suis capable de l’accélérer sur une personne, ou le ralentir. Ma nature fait de moi un être immortel, aucunes armes mortelles ne peuvent m’atteindre, sauf si celle-ci est induite d’encre de calamar, qui est un ingrédient magique très puissant. Mon poignard est à la foi l’objet d’où je tire ma puissance ainsi que ma faiblesse, en effet, quiconque mettra la main sur lui, sera capable de me contrôler et faire de moi une véritable petite marionnette.
CREDIT AVATAR: Ici
CREDIT BANNIERE: Ici
CREDIT ICONS: Ici




FICHE PAR ATHENA.




Derrière L'écran

Pseudo : La folle aux chats. ▽ Âge : 28 ans. ▽ Comment as-tu découvert le fow? : Grâce à une certaine personne. ▽ Un petit commentaire gentil / une suggestion? : J'aime ce fofo ▽ CODE :






Caractère
Because Magic is Power


Rumple est un personnage haut en couleur. En effet, on ne peut l’oublier dès qu’on l'a rencontré, tant l’entrevue avec lui aurait été étrange, voir carrément flippant. Pourtant, ce n’est pas tant qu’il soit menaçant dans ses manières, restant en fait quelqu’un d’assez courtois, mais son rire, sa voix, sa façon de gesticuler dans tous les sens participe au fait, qu’il est une personne inquiétante. Cela dit, si les gens vont le voir, c’est pour une bonne raison, avec le Dark One, on peut conclure des pactes, faire des affaires. Les gens sont assez inconscients pour aller le voir, ou désespéré, et le magicien se délecte de toutes ces âmes sans espoirs qui n’attendent que ses services, qui viennent bien évidemment avec un prix.

L’homme ne sert que ses desseins, parce qu’il n’a qu’un seul objectif dans la vie et s’y tient, coûte que coûte. Ainsi, on peut dire de lui que c’est quelqu’un de très persévérant. Il n’est pas foncièrement cruel, contrairement à la croyance populaire, il n’est pas du genre à voler des bébés dans leur berceau ou ouvrir en deux un gars juste pour son plaisir, à moins que cela ne serve à retrouver son fils et, là, il n’a pas vraiment de limite. Parce que, malgré les apparences qui peuvent être trompeuses, Rumple est un être remplie d’amour, ce qui en quelque sorte, en fait quelqu’un d’encore plus imprévisible et dangereux qu’un être entièrement mauvais. Parce que l’amour, est un motivateur très vicieux. Cet amour n’a jamais été réellement entaché par sa malédiction, car son cœur noir garda une trace de lumière, grâce à son fils d’abord, ensuite grâce à Belle et, enfin, grâce à Mortem et leur amour partager.

En dehors de ça, le petit homme est aussi quelqu’un de franchement curieux, évidemment sa curiosité se portera sur la magie, mais, il arrive parfois que le sorcier récupère des choses qui n’ont pas vraiment d’utilité dans sa grande quête, mais, cela se fait en de rares occasions (ou quand l’objet, artefact, sort, possède un grand pouvoir). C’est quelqu’un qui aime à plaisanter parfois, même si son sens de l’humour n’est pas forcément compréhensible pour le commun des mortels, toutefois, suite à une certaine disparition dans sa vie (la deuxième en fait), son humeur en pati énormément. Sous une apparence très calme, peu surgir une grande colère, un être complètement sauvage, quand quelqu’un le contrarie énormément et, lorsqu’on s’en prend un être qui lui est cher, ce qui est somme toute, un comportement tout à fait commun (n’importe qui pourrait devenir monstrueux, quand on menace la famille). Rancunier, il n’oubliera jamais ce qu’on lui a fait subir, même si l’événement en question remonte à plusieurs centaines d’années, Rumple n’oubliera pas et songera à sa vengeance (qu’il assouvira ou non).

Quoiqu’il en soit, le dark one est quelqu’un de très humain, ne répriment jamais ses émotions, les ressentant parfois trop fortement peut-être. C’est quelqu’un de passionner à bien y réfléchir, un être capable de traverser le temps, juste pour pouvoir dire « Je t’aime » à son fils…







Physique
L'amour est la plus puissante des magies


Rumple est un petit homme aux cheveux longs frisés et au regard inquiétant. Oui, inquiétant, car ses yeux paraissent souvent immenses, de par leurs pupilles et surtout, à cause de ses expressions un peu folle. C’est quelqu’un de très maniérer, très théâtrale dans sa façon de bouger, de s’exprimer, bougeant beaucoup les mains, ses expressions de visage très marquer par de grandes sourires, à la dentition plus que douteuse.

Par soucis de style ou juste par amour du cuir, notre cher Dark One aime à porter des habits de cuirs, souvent noirs, parfois colorés, des vestes, des pantalons qui ne laissent aucune imagination sur sa maigre silhouette. Ces tenues le font paraître plus menaçant physiquement qui ne l’est réellement, car, il est une homme petite taille et faible carrure, cela dit, à quoi bon être une montagne de muscles lorsqu’on possède de terribles pouvoirs. Sa peau est très particulière, quelque fois, elle semble écailleuse, d’autres fois, elle prend des teintes grises ou le plus couramment doré, brillante. Cette peau fait parti de se nature de Dark One, c’est ce qui le différencie des autres êtres humains. Tout comme sa voix, Rumple à une voix très haute percher, un peu étrange, avec un rire qui ferrait craquer les nerfs de n’importe qui.

Il en joue énormément d’ailleurs, car, tout ce physique un peu étrange est une sorte de masque, de personnage, son vrai lui n’est pas du tout comme cela. Avant sa malédiction, il était somme toute un petit homme à l’allure banale, fragile, qui n’aurait certainement pas fait trembler Roi est Reines. Dans Storybrooke, Mister Gold est un homme très soigné, toujours tiré à quatre épingles, avec des costumes coûteux. Évidemment, cela lui confère un aspect intimidant, voir inaccessible.  

Mister Gold est un homme aux manières beaucoup moins expressives que son lui de la forêt enchanté, en effet, il reste toujours d’un grand calme, comme si rien ne pourrait l’atteindre, le faisant paraître froid. Même sa voix reste toujours égale, dans n’importe quelle situation. Certaines fois, ses manières donnent l’impression qu’il s’amuse de la situation, quand bien même celle-ci ne prête pas à rire, encore une façon de faire qui lui fait paraître au-dessus des autres, un masque comme tant d’autres.

Alors, quelle est l’apparence du véritable Mister Gold, peut le savent, l’une de ces personnes est morte et l’autre, est si proche de lui, qu’il éprouve envers elle une si grande confiance, qu’il montre ainsi sa véritable nature.







Story
J'ai traverser les siècles, pris bon nombres de chemins dangereux et étranges, pour pouvoir te dire Je t'aime, mon fils


L'histoire de Rumple est longue et pleine d’embûches, d'abandons, de disparitions, et même de morts. Les premiers souvenirs de Rumple ne lui offrent aucune image de sa mère, par contre il se souvient fort bien de son cher père, celui-ci n'étant franchement pas le meilleur des parents. Non, ce n'était pas le père de l'année, l'homme n'était pas vraiment du genre affectueux et, préférait laisser les autres s'occuper de son petit garçon, tandis qu'il allait s'amuser ailleurs. Les autres étant en l'occurrence, deux femmes, deux fileuses, qui prodiguaient bien plus d'amour à l'enfant que son parent biologique. Quoiqu'il en soit, arriva à jour ou l'homme amena le petit garçon dans un pays étrange, une sorte d'île, grâce à un haricot magique. Ce fut une expérience traumatisante pour le petit Rumple, qui se vit abandonner pour de bon, son père préférant garder sa jeunesse plutôt que de prendre soin de lui mais, le plus traumatisant dans l'histoire fut cette ombre terrifiante, qui l'amena loin de son paternel rester sur l'île.

Fort heureusement, les deux femmes furent présentes pour l'élever jusqu'à l'âge adulte, lui apprenant par la même occasion le métier de fileur de laine. C'est ce qu'il devint par la suite, oh, il ne gagnait pas énormément d'argent, mais, ce fut assez lorsqu'il s'installa dans sa propre maison puis, lorsqu'il se maria à une jeune femme nommé Milah. Ils furent très amoureux lors de leurs premières années de mariage, ensuite la guerre contre les ogres survenus et rien ne fut plus jamais pareil. En effet, le petit homme fut appelé à combattre au front, mais, il n'était vraiment pas taille pour le combat, ce qui inquiétant énormément sa jeune épouse. Il alla se battre, voulant prouver sa valeur, ne voulant pas se comporter comme un lâche, ne voulant surtout pas ressembler à son père au final. Rumple était donc déterminé à se battre, son courage ne fléchissant pas, jusqu'à ce qu'il face la conversation avec une bien étrange enfant. Elle était aveugle, pourtant, elle était capable de voir bien au-delà des simples mortels, grâce aux yeux présents sur ses mains, des yeux magiques. Elle lui prédit qu'il aurait un fils, elle lui prédit également que ses actions sur le champ de bataille feraient de son fils, qui n'était même pas encore né, un orphelin de père.

Cela, Rumple ne pouvait pas l'accepter, lui qui avait grandi sans père, ne voulant aucunement faire vivre la même chose à son enfant, ainsi, il prit une terrible décision. Terrible et surtout douloureuse, car se briser la cheville avec un marteau de forgeron n'est pas forcément une expérience très agréable, c'est même carrément affreux. Estropier, le petit homme ne pouvait plus combattre, de ce fait, il rentra au village, pensant, à tort, que son retour ravirait sa charmante femme. Or, celle-ci montra son vrai visage lorsqu'il rentra à la maison, le visage quelqu'un de très mauvais, elle alla même jusqu'à lui dire qu'elle aurait préféré qu'il meure sur le champ de bataille, une déclaration pas très agréable à entendre. Par la suite, elle essaya de l'amadouer, pour qu'ils partent du village, afin de reconstruire une nouvelle vie ailleurs, le petit homme n'osa jamais, par peur de l'inconnu sans doute. Toutefois, son retour ne fut pas complètement raté, étant donné que son fils était bien née, en bonne santé, un bébé qui deviendrait sûrement un brave garçon, un homme courageux. Les années passèrent, Milah et Rumple s'éloignèrent de plus en plus, la jeune femme préférant aller boire des coups avec les pirates plutôt que d'élever son fils ou d'aider son mari. Un jour arriva où elle décida tout bonnement de partir avec un certain pirate, nommé Hook, laissant ainsi sa famille derrière. Faisant preuve de courage, le petit homme essaya de raisonner le pirate en question, de retrouver sa femme, mais rien n'y fit et, il ne la reverrait que bien des années plus tard.

Les années passèrent à nouveau, dure, laborieuse, néanmoins, jamais complètement malheureuse, car, Baelfire, son tendre garçon, grandissait bien, se faisant des amis dans le village, devenant un garçon sage, gentil, aimant. Rumple n'avait plus que lui et, sa plus grande peur était de le perdre, la peur mêlé à l'amour, peut donner des résultats plus que surprenant. Cela s'avéra vrai, le jour ou le Duc gouvernant les terres ou vivaient le fileur de laine et son fils, décida d'envoyer des enfants à la guerre contre les ogres. L'homme ne pouvait pas supporter l'idée que son jeune fils aille se battre contre ces monstres, sachant parfaitement que ce fut la mort qui l'attendait. Une idée pour stopper cette folie lui fut souffler par un vieil homme, trouver au bord de la route, un vieillard qu'il acceuilla dans sa modeste demeure. Le vieil homme parla d'un terrible pouvoir, accessible à l'aide d'une dingue et, que pour posséder ce pouvoir, il devait planter le poignard dans le corps du Dark One.

L'idée d'aller poignarder le Dark One ne plaisait pas tellement au petit fileur de laine, pas plus que l'idée de prendre le contrôle de celui-ci d'ailleurs, l'un dans l'autre, ça lui paraissait bien trop dangereux. Or, il comprit qu'il n'avait pas le choix, lorsque le duc décida que Baelfire ferait un bon soldat, lorsque le jeune adolescent atteindrait un certain âge. L'anniversaire du garçon approchant, le petit homme s'arma de nouveau de courage, partant en expédition dans le château du Duc, pour voler le fameux poignard. Il ne savait pas du tout dans quoi il s'embarquait, l'aurait-il su, aurait-il fait autrement ? Peut-être bien oui, peut être aurait-il réagi d'une autre manière, malheureusement, l'histoire ne peut jamais être réécrite.

Il convoqua le Dark One, puis après un bref moment de stupeur en reconnaissant le vieillard, il le poignarda en plein cœur, absorbant ainsi les pouvoirs du ténébreux. La suite, pour Rumple fut un peu floue, il erra dans la forêt quelques heures durant, se transformant lentement. Quand il en ressorti, ce fut à temps pour arrêter les hommes du Duc, ceux-ci embarquant son enfant. Un massacre s’en suivit, ou bien sûr, il en ressorti vainqueur et, depuis ce jour, la vie de Rumple et Baelfire ne fut plus la même. Le deuxième grand acte de Rumple, en tant que nouveau ténébreux, fut d’arrêter une bonne fois pour toute la guerre contre les ogres, de cela, les habitants du village et, même de la région, lui en fut reconnaissant.

Néanmoins, ils avaient également peur de lui, car, au fur et à mesure que le temps passait, le mal prenait possession du petit fileur de laine, devenant, de ce fait, de plus en plus instable. Il alla jusqu’à transformer un homme en escargot puis, à l’écraser, pour la seule raison que l’homme en question avait bousculé son fils (on ne pouvait donc pas reprocher à Rumple de ne pas être protecteur). Bae vivait très mal cette situation, le garçon désirait voir son père redevenir tel qu’il était auparavant, avant le pouvoir, avant les ténèbres. Il réussit à convaincre son père d’aller dans un autre monde, à l’aide d’un haricot magique (récupéré auprès d’une personne, qui n’était pas tant de confiance que cela). Malheureusement, rien ce se passa comme prévu, au dernier moment, le dark one prit peur (compte tenu de son histoire personnelle, ce n'est guère étonnant). Il lâcha la main de son fils, qui alla se perdre dans un infâme tourbillon de magie, l'emportant loin, dans ce monde sans magie, dans ce monde inaccessible. Suite à cela, le ténébreux ne perdit pas de temps et, retrouva rapidement la personne qu'il désignait comme coupable de cette horrible situation : la fée bleue. Elle rejeta la faute sur lui bien entendu, ne voulant le guider sur la façon de retrouver Baelfire, du moins c'était ce qu'elle paraissait faire, en vérité, elle manipulait le dark one afin qu'il se mette en quête, afin qu'il crée la malédiction.

A partir de cet événement, la vie de Rumple s'avéra sombre et dangereuse, il emprunta maintes routes, de nombreux chemins sombres, ses pouvoirs augmentant, tout autant que sa folie. Il fit des affaires, avec les grands du monde enchantée tout comme avec les castes les plus basse, il parcourut bon nombres de royaumes et rencontra une multitude de créatures magiques. Plusieurs années passèrent ainsi, jusqu'à ce que sa route croise celle d'une personne, qu'il aurait jamais cru revoir : son ancienne femme Milah. Elle était bien vivante, en bonne santé, amoureuse du pirate Hook, toujours aussi mauvaise. Leur rencontre fut le pur fruit du hasard, en effet, le petit homme ne c'était pas attendu à la revoir, la passant morte depuis des années. Toutefois, ses retrouvailles avec Hook étaient calculer, car le pirate possédait quelque chose, que le dark one désirait ardemment. Quel était cet objet en question ? Un haricot magique bien entendu, un haricot qui lui permettrait de rejoindre Baelfire dans cet effrayant monde sans magie. Cela aurait si simple s'il aurait réussi à l'avoir, ainsi la malédiction n'aurait pas été créer, ainsi des milliers de vies auraient suivit leur cour normalement, au lieu de ce voir perturber par un lutin maléfique à la recherche de son fils. Bref, l'échange de ce déroula pas comme prévue, le pirate perdu sa main tandis que Milah perdu son cœur, écraser dans le poing vengeur de notre cher ténébreux. De plus, Hook se joua de lui, et garda le haricot alors que Rumple était persuader de l’avoir. Ce n’était donc pas par se moyen, qu’il retrouverait son fils.

À partir de ce moment-là, le magicien quitta définitivement la région de son ancienne vie, pour reprendre ses voyages, et ne plus jamais revenir. Sans qu’il ne s’en rende réellement compte, une centaine d’années passèrent, puis deux cents années, l’immortalité le faisant perdre la notion du temps, le fait qu’il ne restait jamais en place, fit que ces années auraient pu être des semaines, elles seraient passées aussi vite. Lors de ses voyages, le sorcier fit l’acquisition d’un château, un lieu sombre, perdu dans les montagnes, au milieu d’une forêt. Il y amassa tous ses trésors, accumulé au fil du temps, c’était un lieu où il pouvait se reposer, un lieu tranquille que personne n’osait approcher, sauf les princes en quêtes d’aventures (les imbéciles) ainsi qu’une étrange entité bien plus sombre. C’était un faucheur, Rumple l’avait reconnu en tant que telle, c’était un homme en apparence pourtant. Il s'en était rendu compte, que cette créature arpentait les murs de son château, sans jamais le déranger, jusqu’à ce qu’un jour, elle se présente à lui. Il déclara s’appeler Mortem, ils parlèrent tout deux, une amitié germa de cette simple conversation.

Ils étaient deux créatures solitaires, rejetées par le reste de la forêt enchantée, Mortem était une présence rafraîchissante (si l’on peut réellement dire cela d’un faucheur), qui était agréable, auprès de qui le magicien pouvait tout dire. Le Dark One se vit apprécier de plus en plus ces rencontres aux hasards, les attendant même au bout d’un moment, ne se rendant pas réellement compte que ses sentiments envers le faucheur devenaient de plus en plus forts (après tout, il n’avait jamais envisagé de vivre une romance avec un tel être, les faucheurs n’étant pas connu pour ressentir quoi que se soit, ou du moins, pas des sentiments plus forts que l’amitié). Ils étaient tout deux si à l’aise l’un envers l’autre, que Rumple vit même son ami dans un état qu’il n’aurait jamais cru voir : boudeur. Ceci dit, le faucheur avait de bonnes raisons, de bouder (dans leur château, Rumple en était venu à considéré que le faucheur était tout autant chez lui, que lui-même), les mortels ne devaient pas échapper à la mort ainsi. Cela dura un certain temps, jusqu’à ce que les choses reviennent à la normale et, que les faucheurs purent reprendre normalement leur travail.

Ce fut durant cette période que le ténébreux fit la rencontre d’une jeune femme, nommée Cora. Enfermé dans une tour, il la trouva et firent un deal. Rumple tomba profondément amoureux d’elle, car, Cora n’était pas comme le commun des mortels, elle s’intéressait à la magie, elle avait de la rage et de la haine dans son cœur, en plus de l’amour, le dark one eu la sensation qu’ils se ressemblaient. Leur idylle dura un certain temps, durant laquelle le petit homme lui apprit bon nombre de secrets magiques (notamment comment créer de l’or en filant, le premier soir de leur rencontre). Il avait cru trouver son âme sœur, or, elle brisa son cœur sans ménagement, en enlevant le sien par la même occasion.

Rumple, renonça à l’amour suite à cet événement, pensant que personne ne pourrait l’aimer tel qu’il était. Son cœur était donc brisé, ce qui ne l’empêcha pas de continuer sa quête et, son deal avec Cora tenait toujours, ainsi, il la surveilla de loin, guettant sa première-née. Les années passèrent, Mortem continua de lui rendre visite régulièrement, restant parfois plusieurs jours au château, réconfortant le dark one sur le fait, qu’a défaut de connaître un jour l’amour, il vivait une belle amitié. Enfin, un jour arriva ou Regina vit le jour et, le ténébreux su que se serait, elle lancerait la fameuse malédiction. Comme l’avait prédit la voyante, des siècles auparavant, il sue que se serait Régina qui serait la clé, non lui-même. Toutefois, il devait attendre patiemment qu’elle devienne adulte, ensuite, il la manipulerait, afin qu’elle ait assez de haine dans son cœur pour lancer la fameuse malédiction. En attendant, le lutin continua de voyager de par le monde, histoire de passer le temps et du temps, il en avait à revendre.

Ainsi, les années défilèrent à nouveau et, Regina devint assez vieille pour apprendre les bases de la magie. Elle fut une élève prometteuse, apprenant vite et bien. Or, arriva un événement, qu’il n’avait pas du tout prévu, une autre enfant de Cora se présentait à lui. Elle dit s’appeler Zelena, elle possédait déjà bien des pouvoirs et, étaient étonnement doué. Or, complètement, or de contrôle, ce que découvrit le magicien, lorsqu’il la piégea en se faisant passer pour Régina, elle tenta tout bonnement de l’égorger. Il la décida donc de ne pas la choisir pour lancer la malédiction et, de ce fait, elle disparus, dans son monde d’origine. Rumple aurait aimé, avoir ces chaussures, visiblement celles-ci pouvaient mener à d’autres mondes et, ainsi, il n’aurait plus eu besoin de toute cette histoire de malédiction, possédé ces chaussures, aurait facilité la vie d’un grand nombre de personnes.

A force de manipulation, à l’aide de deux complices (le Dr venant de ce monde sans couleur ainsi que du chapelier), Regina devint en quelques années une vrai Reine du Mal. Certes, Rumple n’était pas entièrement à blâmer dans l’histoire, le fait que Cora tua l’amour vrai de la jeune femme, n’avait pas aider à ce qu’elle garde une santé mentale saine. Quoiqu’il en soit, elle devint puissante, presque une ennemie parfois, une alliée d’autre fois, devenant de plus en plus intéressante aux yeux du Dark One. Ce fut durant cette période que le ténébreux prit possession d’une jeune femme suite à deal passer avec le Roi d’un royaume au bord de la destruction. Cette jeune femme se nommait Belle et, devint une présence de plus en plus apprécier dans le château sombre.

Rumple commença même à avoir des sentiments pour elle, son cœur battait toujours plus quand elle se trouvait dans la même pièce que lui. Curieusement, Mortem ne semblait pas du tout apprécier Belle, le magicien ne comprenait pas pourquoi, elle était pourtant très agréable, avec lui aussi. Plusieurs mois passèrent, ou la vie du sorcier fut rythmée par les deals et, ses séjours dans son château, en compagnie parfois de Belle, parfois de Mortem, le petit homme se senti particulièrement heureux durant cette période, avoir deux personnes qui l’aimaient, était trop beau pour y croire. Or, la vie aime donner des coups, d’abord Belle l’embrassa, ce qui le fit presque perdre sa malédiction, prouvant par ce fait qu’elle était son amour vrai, il crut alors qu’elle avait tenté de le trahir, il la congédia donc de son château, mais, ce ne fut pas le pire.

Il regretta son geste par la suite, bien entendu, parce qu’il l’appréciait beaucoup et, qu’elle n’avait pas l’air de quelqu’un capable de trahir qui que se soit. Il aurait voulu qu’elle revienne, non plus comme une gouvernante, mais bel et bien comme un habitant à part entière du château, pourquoi pas qu’ils construisent quelque chose ensemble, une relation. Malheureusement, la vie, le destin, en voulu autrement, il apprit le suicide de la jeune femme, suite à d’horribles tortures, causées par des prêtes, par ce qu’ils pensaient de son affiliation avec lui. Le ténébreux aurait pu sombrer, dans la folie, dans la plus noire des dépressions, perdre complètement pied, si Mortem n’avait pas été là pour le soutenir.

Mortem fut un tel soutien, que Rumple finis par le regarder sous un autre angle. Le faucheur, à bien y réfléchir, avait là depuis si longtemps, devenant un ami tellement intime que le petit homme n’avait plus sur d’avoir quoi que se soit de secret pour lui. Le magicien se sentait en phase avec l’autre homme, se rendant compte que si Belle avait été incontestablement son amour vrai, Mortem était sûrement son âme sœur. Petit à petit, sa douleur se calma, pour ne laisser place qu’aux beaux souvenirs des moments passer avec la Belle jeune femme, laissant également place à un amour naissant envers le faucheur. Jamais il n’aurait cru qu’un tel être puisse éprouver des sentiments amoureux, pourtant, c’était le cas et, le lutin en était plus qu’heureux.

Grâce à Mortem le petit homme se senti revivre, senti qu’il pouvait repartir dans sa quête, épauler par l’homme qu’il aimait, d’un amour plus fort que tout ce qu’il avait éprouvé avant, sans compte l’amour pour son fils. Il avait la sensation d’être invincible avec le faucheur à ses côtés, et c’est ainsi qu’il continua à déplacer les pièces de son échiquier, aidant les uns et les autres, passant des pactes, pour aboutir à son but final. Entre-temps, quand il n’était pas occupé ailleurs, Rumple coulait des jours heureux en compagnie de Mortem, qui semblait tout autant apprécier. Bien sûr, il eut encore quelques moments difficiles, car la mort de Belle n’était pas si lointaine, parfois la douleur revenait, mais, ces moments ne duraient jamais très longtemps, grâce à son âme sœur. Tout aurait pu continuer ainsi, dans le bonheur, or, arriva un jour ou le magicien se fit emprisonner, dans un sombre cachot. Bien entendu, c’était plus ou moins exprès, mais ce n’était pas forcément agréable et, à bien y réfléchir le lutin aurait préféré faire autrement. Mortem ne pu le libéré, ce qui ne l’empêcha pas de lui rendre visite, ce qui aida énormément le dark one durant cette sombre période. Ils furent ensemble, lorsque la malédiction fut enfin lancée, ensemble jusqu’au bout, se tenant les mains, jusqu’à ce que la fumée noire ne les engloutissent et, ne les emmène dans un étrange monde sans magie.

Rumple n’aurait jamais su dire combien de temps exactement sa perte de mémoire dura, 30 ans selon toute logique, Emma devait avoir la trentaine lorsqu’elle arriva dans Storybrooke. Quoiqu’il en soit, cette période fut sombre, sans grand intérêt, l’homme qu’il était, Mister Gold, faisait tous les jours la même chose, dans sa petite boutique de prêteur sur gages. Il ne reconnaissait et n’aimait personne, sauf cet homme étrange, qui semblait l’apprécier en retour, or, curieusement, quelque chose avait toujours semblé les retenir. Le seul événement notable, fut l’adoption d’Henry, ce petit garçon qui changerait toute la donne. 30 ans donc, trente années à attendre, inconsciemment, l’arriver d’une jolie blonde.

Entendre son nom, Emma, fit ressurgir dans l’esprit du petit homme une multitude de souvenirs. Ce fut comme un raz-de-marée et, ce fut presque assommant. Il fallait même plusieurs heures au dark one pour pouvoir faire le tri dans ses pensées, se remettre à la normal, redevenir lui-même en somme. Évidement, les souvenirs de nouveaux en place, il retrouva Mortem, qui avait à son tour retrouvé la mémoire (sans qu’ils le sachent, ils n’étaient pas les seuls, Regina bien entendu se souvenait de tout depuis le début, mais, également, le chapelier fou, ce qui lui faisait quelque peu perdre la tête). Leur idylle reprit aussitôt, les deux hommes étaient particulièrement heureux de se retrouver.

De ce fait, ils passèrent énormément de temps ensemble, bien que le ténébreux n’avait pas oublié son fils. Or, Rumple était parfaitement conscient que l’arriver de la jeune femme ne résolvait pas tout, elle devait croire pour rompre la malédiction, et lui donner la foie en la magie ne serait certainement pas chose aisée. Il l’aida en diverses occasions, notamment lorsqu’elle voulut devenir chérif, titre qu’elle usa lorsqu’il battu à mort le père de Belle, ici fleuriste, Moe. En effet, les souvenirs étant revenus, le petit homme n’avait guère attendu pour mettre au point sa vengeance, sa canne devenant ainsi un parfait outil, malheureusement, il ne pue aller jusqu’au bout.

Ce qui ne l’empêcha pas de surveiller Emma, régulièrement, attendant calmement son heure, en compagnie de Mortem. Le chemin fut incroyablement long jusqu’au dénuement final, lorsque enfin Emma Swan décida de croire en la magie. La malheureuse due en passer par une terrible épreuve, pour en arriver là, par la perte de son fils (ou presque), qu’elle sauva grâce un baiser de l’amour véritable, baiser qui leva complètement la malédiction. Bien entendu, le tout premier geste du ténébreux, lorsque la malédiction fut brisée, fut d’établir la magie dans cette ville étrange. Ce fut simple, grâce à une petite fiole pleine magique et, le puits présent dans la forêt, un puits qui n’avait rien de commun non plus. Enfin, notre homme voyait le moment où il pourrait retrouver son fils, le moment où il pourrait lui dire « Je t’aime ». Néanmoins, ce fut sans compter sur son ennemie proche, celle qu’il avait formée et, qui s’était retourner contre lui : notre cher Regina.

Elle ouvrit la boite de pandore, sûrement dans le but d’en aspirer le pouvoir, toutefois, elle ne devait pas s’attendre à ce qu’elle vînt de libérer. Un mal encore plus terrible que tout ce qu’ils avaient connu, un être qui n’avait pas de pitié, pas d’amour dans son cœur, une créature qui les renvoya tout bonnement dans la Forêt enchantée. Ils se réveillèrent tous, quelques mois plus tard, totalement amnésique. Rumple eut la chance de s’éveiller au côté de Mortem mais, qu’allait-il arriver désormais ?




Dernière édition par Mister Gold le Dim 6 Mar - 17:13, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Date d'inscription : 19/09/2015
Localisation : Dans vos cauchemars et partout à la fois

The Dream
Camp: Nightmare
Objets et armes:
Admin
The Necromancer
MessageSujet: Re: Mister Gold   Dim 21 Fév - 12:45

Coucou, bonne chance pour ta fiche <3<3

_________________
Who ?
You can't kill fear, tiny mortals. You can't destroy the darkness.×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightmare-is-coming.forumrpg.org
Messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2016

Mister Gold
MessageSujet: Re: Mister Gold   Dim 6 Mar - 17:24

HAHAHA, J'AI ENFIN FINI Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Date d'inscription : 19/09/2015
Localisation : Dans vos cauchemars et partout à la fois

The Dream
Camp: Nightmare
Objets et armes:
Admin
The Necromancer
MessageSujet: Re: Mister Gold   Dim 6 Mar - 20:54

J'ai tout lu, je te valide officiellement o/

_________________
Who ?
You can't kill fear, tiny mortals. You can't destroy the darkness.×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightmare-is-coming.forumrpg.org

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mister Gold   Aujourd'hui à 15:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Mister Gold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gold farming ferait-il vivre plus d'1 million de Chinois ?
» Les créations de Mister
» [DA] Le doubleur de Phénix, Panthéro, Mister T est décédé.
» Nouveau PTP : Gold-PTP
» sorti des prochain gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nightmare is coming ::  :: Présentation :: Validées-
Sauter vers: